Bio Shaula Cambazzu

Shaula Cambazzu a grandie en Sardaigne, et s’est formée à la danse classique, moderne, contemporaine et au théâtre en Italie. En 1993, elle rentre dans la Cie Charlerois/Danses en Belgique, alors dirigée par Fréderic Flamant jusqu’en 1998, avant de rejoindre la Cie Thor de Thierry Smits jusqu’en 2003. En 2004, elle crée la Cie Ars Extremis, et présente sa première chorégraphie, le solo SuGiassu(Gap). Puis le duo  Mare en 2008. En 2010,  Itcolt, un voyage imaginaire dans le son et la matière.

En 2007, elle obtienne le Master en Etudes Théâtrales. Depuis, elle aime inscrire sa démarche dans une perspective de corhéautrice. Ecrire l’imaginaire par l’outil de la chorégraphie.

Elle participe également à divers projets artistiques et collabore avec plusieurs chorégraphes, metteurs en scène, musiciens et Cie, en Belgique, en France et au Québec. Entre autres: William Douglas(CA), Claudio Bernardo(BE), Yoshico Chuma(USA), Noise-Maker’s Fifes(BE), Jan Fabre(BE), Patricia Hontoir(BE), Irvine Arditti(UK), Cie Les Nouveaux Disparus(BE), Jean Michel Van den Eeyden(BE), Karine Ledoyen (Danse K par K, QB), Dominique Porte(QB), Sean Tuan(UK), Cie Théâtre de la Guimbarde(BE), Ciro Carcatella(IT), FilipSzatarski(PL), Jan Rzewski(IT-BE), Structures Sonores Baschet (F), Anan Atoyama (Cie Atou, F), Christian et François Ben Aim (Cie CFB451, F).

Artiste associée de l’Artistique Théâtre depuis sa création, elle participe aux spectacles de la Cie en collaboration avec Lucile Cocito : Les Bas-Fonds de Gorki en 2007, La Tempête en 2011. En 2013, elle co-crée avec Lucile Cocito, le spectacle jeune public Les 4 Saisons. La même année, elle présente aux Anciennes Cuisines (Fabrique de Culture de Ville-Evrard) son dernier solo  Dripping, librement inspiré de l’œuvre du peintre Jackson Pollock. Choréautrice et interprète dans, Artemisia Project, la collaboration artistique avec la metteuse en scène Lucile Cocito, se confirme et s’approfondie en s’encrant sur une écriture plateau globale où l’art de la danse et l’art de la parole se confondent dans l’art du théâtre.

VIDÉOS

 

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FitParigi%2Fvideos%2F322326374924345%2F&show_text=1&width=560« >Intervista di Shaula su itParigi